ESPACE DIFFUSEUR

1 ...
2 ...
3 ...

...

CONTACTEZ-NOUS

TÈl.: 418-525-0305
Courriel : info@productionsrhizome.org
...

CRÉER UN COMPTE

PERDU VOTRE MOT DE PASSE?

Une poésie vivante

Slam, musique et vidéo

POP sac-à-vie est un spectacle d'André Marceau proposant un voyage en poésie entre les années hippies, période de grands rêves en commun, et aujourd’hui, période du rêve individuel. Un voyage en va-et-vient continu de l’enfance à la maturité de l’auteur. Entre le souvenir et l’anticipation. Entre le rêve et la réalité. Entre l’aliénation (séparation de soi qui interdit l’Autre) et l’individuation (préparation de soi accueillant l’Autre). Entre le tu et le toi.

« La télé influence nos enfants » nous prévenait une ancienne publicité télé. De fait, une enfance rivée devant le téléviseur nous expose à une répétition de certaines valeurs, celles des slogans publicitaires qui, martelés, finissent par s’engrammer en nous, comme paroles d’évangile, et forgent de façon inconsciente nos valeurs et nos rapports à l’Autre.

Pop sac-à-vie, l’histoire non narrée du détournement de ces slogans pour se les réapproprier et en faire un outil de libération.

« Pop-sac-à-vie-sau-sec-fi-co-pin », c’était le slogan du mouvement coopératif Desjardins vers le milieu des années 1970. Je devais être âgé de 7 à 11 ans et ce « Pop sac-à-vie », pour moi, ouvrait sur tellement de possibilités. Un sac-à-vie ne pouvait être que le contenant d’un amalgame d’éléments hétéroclites, l’échantillon d’une vie, de LA Vie. Chacun n’est-il pas un « sac-à-vie » ?

À l’instar d’un « sac-à-vie », le spectacle propose un assemblage de plusieurs formes de poésie : poésie en vers et en prose, slam, poésie performée (et performance tout court), transe verbale, poésie action, poésie visuelle et vidéo.

Pour conclure, n’oublions pas l’élément « pop » au « sac-à-vie », puisque le spectacle, à l’image du disque du même titre, vise une rencontre avec le public le plus large, sans toutefois faire de compromis avec la poésie.



« »
  • 1. 
    L'épaisseur de l'essentiel
  • 2. 
    D'habitude tu t'habitues, mouvement 1
  • 3. 
    La télé
  • 4. 
    Je viens avec le matelas
  • 5. 
    Été 1969
  • 6. 
    D'habitude tu t'habitues, mouvement 2
  • 7. 
    Ceci n'est pas un abribus
  • 8. 
    Attendre le soleil
  • 9. 
    Écrit sous la langue de poche
  • 10. 
    Les fourmis marchent la tête dans le ciel
  • 11. 
    D'habitude tu t'habitues, mouvement 3
  • 12. 
    Pour diffusion immédiate
  • 13. 
    Je pars avec le matelas
  • 14. 
    D'habitude tu t'habitues, mouvement 4
  • 15. 
    Extraits terrestres 1
  • 16. 
    Permutations sur trois syllabes : je t'aime
  • 17. 
    À ses dix donc ben longs et doux doigts
  • 18. 
    Préférence par défaut
  • 19. 
    Les mains derrière la nuque
  • 20. 
    Poème
  • 21. 
    Les dents tombent la flye baissée
  • 22. 
    Exercice de sémiothérapie
  • 23. 
    Jouir debout prêt à fuir
  • 24. 
    Cette façon d'aller à l'essentiel
  • 25. 
    Tic Tac Toc
  • 26. 
    Extraits terrestres 2
  • 27. 
    La mine du mâle qui n'aime...
  • 28. 
    Des tonnes de bombes...
  • 29. 
    Lâchons pas !
  • 30. 
    Incantation hâchurée
  • 31. 
    George double bind Bush
  • 32. 
    Glô glaglagla

Crédits et partenaires

Texte, voix, performances et créations audio :
André Marceau

Compositions et instrumentations :
Geneviève & Matthieu
Luc Boissonneault, Éric Charland, Sébastien Dulude et Philippe Roy
Samuel Murdock, Gabriel Paquet et Renaud Pilote
Raphaël Simard

Mixage :
Hugo Lebel
Raphaël Simard
Geneviève & Matthieu

Citations :
La pièce « Préférences par défaut » contient, en guise de citations, un extrait sonore de deux films dans leur version française. La première citation (au début) est tirée du film American Psycho (Mary Harron, 2000, d'après le roman de Bret Easton Ellis). La seconde est tirée de La vie de David Gale (Alan Parker, 2003).

Pop sac-à-vie est produit par le Tremplin d'actualisation de poésie (TAP), avec l'aide d'Avatar (Association de création et diffusion sonores et électroniques) et avec l'appui du Conseil des arts du Canada.



  André Marceau     

  Slam      Audio   

HAUT