ESPACE DIFFUSEUR

1 ...
2 ...
3 ...

...

CONTACTEZ-NOUS

TÈl.: 418-525-0305
Courriel : info@productionsrhizome.org
...

CRÉER UN COMPTE

PERDU VOTRE MOT DE PASSE?

Les éditions Rhizome


​De plus en plus souvent, les écrivain•e•s invité•e•s à s’investir dans nos projets sont appelé•e•s à écrire spécifiquement pour ceux-ci. Du coup, en quelques années à peine, nous nous sommes retrouvés avec un corpus d’excellents textes — écrits par d’illustres auteur•e•s — qui n’avaient été entendus que par les seuls spectateurs de ces spectacles.

Il nous est apparu qu’il fallait, d’une part, élargir la diffusion de ces textes et, d’autre part, laisser une trace du projet. Les éditions Rhizome étaient nées!

S’inspirant du mode de fabrication de l’édition alternative française, les opus de notre collection se situent, matériellement du moins, quelque part entre le fanzine et la publication conventionnelle.  

Les publications


STANDON
Standon est le récit d’avant le récit, ou le récit d’après le récit. Empruntant aux codes d’une certaine littérature de genre, le texte plonge le lecteur.trice dans une imagerie à la fois post-apocalyptique et pré-historique. Le poète Pascal Leclercq cherche l’expérience fondamentale et fondatrice du passage de l’individuel à l’universel, du je au nous, à travers ce qu’il observe autour de lui, ce qu’il voit en lui, ce qu’il lit dans le ciel ou les entrailles des animaux. Prophétie, divination, simple constat, questionnement halluciné? Lui-même ne sait pas toujours de quoi il en ressort. Au bout du compte, le texte ne recèle peut-être d’images déformées et projetées sur des tessons de miroir. Un reflet de notre identité multiple et éclatée. Douze ans plus tard, à notre demande, Pascal Leclercq est allé arpenter de nouveau le vaste territoire de Standon. De cette revisite, il ne gardera que l’os, ou moins encore, un éclat d’os aux rebords rendus tranchants par une société devenue anxiogène. On ne se projette plus dans un monde fantasmé où quelques humains doivent redéfinir ce qu’est une communauté pour survivre. Les questions qui sont soulevées par le poème ne s’adressent plus à un personnage de fiction situé dans le hors champ du texte, mais elles s’adressent directement au lecteur, le plaçant devant l’odieux constat qu’il n’y a pas de réponse. 57 pages. 



SOLYVÈNE TARGAMÉ SUIVI DE BUTOME
Par Bertrand Pérignon, Solyvène Targamé est un extrait haletant lancé sur les traces d’un homme obsédé par une action vaine proche d’une lutte contre la pétrification urbaine. Chaque mot qui compose le discours de cet homme inapte à l’éloquence du triomphe se perçoit en une tentative et non en affirmation. La tirade éclatée se déploie dans un leurre d’unité qui ne tient que par hésitations et répétitions, mêlant au commerce de tradition le commerce des corps. Progressivement, le flux du texte se resserre pour ne laisser qu’une parodie de héros, un personnage à peine légitimé par quelque passion amoureuse incertaine et supposée triangulaire. C’est ce dernier que nous retrouvons dans Butome. Après une pause de douze années, le poète revisite le tracé d’alors, mais cette fois, son pas est calme. Le regard posé s’attarde, une pensée dérive... 53 pages. 




LES ORACLES
Projet de jumelage en deux volets visant à construire des passerelles entre écrivaines et chorégraphes, cette publication comprend les textes des auteures Martine Delvaux (Prototype no. 1) et Catrine Godin (Percées).



P.O.M.M.E.
Les poètes Thierry Dimanche, Érika Soucy, Roger Des Roches, Benoit Jutras et Bertrand Laverdure ont écrit, à l’invitation de ce dernier, chacun deux textes afin que le groupe de speed metal Anonymus les mette en (tonitruante) musique. Cette publication rassemble ces textes. 24 pages.



Nouvelles vagues
Les textes de cette publication ont été écrits à la demande conjointe d’Érick d’Orion et de Rhizome, coproducteurs du projet. Il s’agissait, pour les auteurs, d’écrire en réponse à une pièce sonore que leur avait proposée un artiste audio qui leur était associé. On y retrouve les textes de Marc-Antoine K. Phaneuf, Annie Lafleur, Alexis Lussier et Josée Marcotte.
36 pages.



Les duos Transatlantiques
Même type de projet que Nouvelles vagues, mais cette fois en jumelant des écrivains québécois à des artistes sonores belges et inversement. Les duos ont dû créer par correspondance une œuvre poético-sonore performative. Ce projet est une coproduction de Rhizome et de Transcultures. Avec les écrivains Jean-Marc Desgent, Hervé Bouchard, Simon Dumas, Werner Moron et Sebastian Dicenaire. Cette publication inclut un disque audio.
32 pages.



Fade out suivi de Le langage est un matériau
Fade out est le spectacle de poche de Rhizome. C'est aussi un projet personnel de son directeur artistique, Simon Dumas, auquel il a consacré deux années. Mais avant d’être un spectacle, Fade out fut d'abord une photo. Tirée de la vie quotidienne de l'auteur, la photo représente sa femme — qui l'a quitté depuis — nue devant la fenêtre un samedi matin. Le premier texte qu’il rédige décrit l'image, mais aussi un certain état. Puis la photo est perdue et le texte, qui continue de s'écrire, devient une réflexion sur le regard qui transforme une première fois l'objet, puis la mémoire que le transforme une seconde fois (et continuellement). 36 pages.



Images invisibles
Ce spectacle est le résultat d’une collaboration entre un auteur et un artiste audio dans le but de créer des courts-métrages dépourvus d’image. Se déroulant dans le noir complet, la projection de ces films singuliers propose la fusion entre narration et environnement sonore surround. Avec les auteurs Daniel Canty, Renée Gagnon, David Leblanc et Simon Dumas.
38 pages.



La chute du piano
Ce spectacle résulte d’un projet de résidences croisées entre Québec et Bordeaux. Une équipe composée de créateurs provenant des deux territoires fut rassemblée par les compagnies coproductrices, éclats et Rhizome. En s’accueillant à tour de rôle, d’abord à Québec, puis à Bordeaux, ces artistes ont dû apprendre à se connaître, partager leurs démarches et, quelques fois, leurs idées fixes. Écrit par Virginie Barreteau et Simon Dumas. 76 pages.


Comment se procurer les publications?

Sept ouvrages sont parus jusqu’à présent. 

Toutes les publications des éditions Rhizome sont aussi disponibles aux librairies Pantoute (Québec), à la librairie le Port de tête (Montréal), à la librairie N’a qu’1 œil (Bordeaux), au Lièvre de mars et à l’Histoire de l’œil (Marseille), à La Mémoire du Monde (Avignon) ainsi qu'à l'Espace Livres & création et à la Librairie Maeström, (Bruxelles).

Sinon, pour commander, écrivez-nous à info@productionsrhizome.org.







HAUT