Un échange convivial autour de l'essai La littératie numérique est un enjeu de pensée, et non de technologie de Mériol Lehmann, artiste et consultant en culture numérique, a eu lieu le jeudi 6 mai prochain, de 10h30 à midi, en direct sur la page Facebook de Rhizome. Il était animé par Simon Dumas, directeur général de Rhizome. #delavirtualite

L'essai et l'échange s'inscrivent dans la série de la virtualité - chantiers sur la littérature (québécoise) numérique de la Communauté de pratique sur la place et la posture de la littérature québécoise en ligne dont Rhizome est l’instigateur.




La littératie numérique est un enjeu de pensée, et non de technologie

Bouleversement comparable à l’arrivée de l’écriture et de l’imprimerie, le numérique transforme nos sociétés. Ainsi, la littératie numérique n’implique pas seulement de s’adapter à de nouveaux outils technologiques, mais également, et surtout, d'adopter une nouvelle façon de penser. La pensée numérique est intrinsèquement systémique : utiliser une approche holistique et interdisciplinaire permet de mieux comprendre les interrelations dynamiques et les processus existants entre les multiples éléments d’un système. Enracinés comme nous le sommes dans des siècles de cartésianisme et de réductionnisme, modifier notre pensée représente un défi de taille, mais est nécessaire dans nos sociétés numériques contemporaines. Cette pensée doit également s’ancrer dans les trois principes dominants du numérique : la créativité, la collaboration et l’itération. Heureusement pour le secteur culturel, ces trois grands principes sont déjà au cœur des pratiques artistiques. Au lieu de se mouler à des méthodes imposées par la sphère des technologies de l’information, pourquoi ne pas plutôt implanter ces changements de pensée dans des valeurs et des façons de faire qui sont propres au milieu de la culture?

>> Lire tout l'essai <<




Mériol LehmannMériol Lehmann

Artiste et consultant en culture numérique, Mériol Lehmann possède également plusieurs années d’expérience à titre de gestionnaire culturel dans le domaine des arts médiatiques. Il s’intéresse particulièrement à une compréhension holistique et systémique des changements sociétaux amenés par le numérique et à leur influence sur le secteur culturel. Détenteur d’une maîtrise en arts de l’Université Laval, il poursuit actuellement un doctorat à l’École Multidisciplinaire de l’Image de l’UQO. Ses activités artistiques pluridisciplinaires lui confèrent une excellente connaissance du milieu culturel, des arts visuels aux arts de la scène, en passant par la littérature et la musique.

© photo : Denis Girard