ESPACE DIFFUSEUR

1 ...
2 ...
3 ...

...

CONTACTEZ-NOUS

TÈl.: 418-525-0305
Courriel : info@productionsrhizome.org
...

CRÉER UN COMPTE

PERDU VOTRE MOT DE PASSE?

Rencontre avec l'équipe d'Arkham sur Loire
pour le projet des Contes des estuaires 

© photo ci-contre : Christiane Vadnais

À l’heure où il devient plus que jamais important de repenser notre rapport aux autres et au vivant, où il s’agit de repenser nos villes, il nous semble salutaire de faire un pas de côté, de passer par l’imaginaire et l’art pour penser le futur. Depuis deux ans, les Contes des estuaires Nantes-Québec ont permis cette réflexion par le prisme de deux personnages fictifs et d’une narration transmédia immersive. Ces personnages sont Alcide Lachance et Charlotte Sémafore, deux explorateurs du 19e siècle qui, accompagnés d’une trentaine de camarades triés sur le volet (architectes, médecins, écrivains, etc.), ont investi une île perdue au milieu de l’Atlantique pour y concrétiser leur projet de Cité idéale. En 2019, on retrouve la trace de cette « île inventée », malheureusement presque entièrement détruite par un tremblement de terre. À travers ce projet des Contes des estuaires, l'autrice Christiane Vadnais se lance cette année dans l'écriture d'une fiction sur les personnages qui peupleront cette île. 

Née en 1986 à Québec, Christiane Vadnais écrit de la fiction. Son premier livre, Faunes (Alto, 2018), lui a valu le Prix des Horizons imaginaires et le Prix de création littéraire Ville de Québec – Salon international du livre de Québec, en plus d’être sélectionné pour les Rendez-vous du premier roman et le prix Aurora-Boréal. Lauréate du Prix de la nouvelle XYZ en 2017, elle présente régulièrement son travail dans des publications collectives ainsi que sur scène, et s’intéresse aux formes multidisciplinaires de la littérature, comme en témoigne le projet Nocturnes, des fictions radiophoniques initiées en 2016. En parallèle à sa démarche d’écriture, Christiane œuvre depuis plusieurs années dans le milieu culturel : après avoir coordonné la programmation du festival Québec en toutes lettres puis de la Maison de la littérature, elle travaille aujourd’hui à des projets de recherche et développement en édition. Son engagement envers le milieu littéraire ainsi que son rayonnement international lui ont valu de remporter, en 2019, le Prix de L’Institut Canadien de Québec. © photo : Vincent Champoux


Ce projet est rendu possible grâce au soutien financier du Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée, Biennie 2019-2020 ; 2020-2021 coopération France-Québec. 










HAUT