ESPACE DIFFUSEUR

1 ...
2 ...
3 ...

...

CONTACTEZ-NOUS

TÈl.: 418-525-0305
Courriel : info@productionsrhizome.org
...

CRÉER UN COMPTE

PERDU VOTRE MOT DE PASSE?

Machine à présences poétiques

Il s’agit d’une installation vidéo dont le cœur est fait de poésie. Au centre d’une pièce noire se tient un certain nombre de personnes. Il n’est pas possible au premier coup d’œil de déterminer combien exactement. Certaines se tiennent derrière d’autres. En faisant le tour de la pièce, il est possible d’en compter neuf. Neuf hommes et femmes se tenant au centre de l’espace, tournés vers l’extérieur et interpelant le visiteur :

« Viens ici »

« Psst, psst »

« Veux-tu entendre un poème sur Michèle Richard »

L’un d’entre eux pointe du doigt un carré de lumière au sol devant lui en répétant deux fois « S’il-vous-plaît ».


Ce sont des poètes, sept du Québec et deux de la Belgique. Neuf présences poétiques différées. Une trace qu’ils ont laissée, des bribes de codes visuels et sonores qu’un dispositif numérique fait interagir. Entre eux, surtout, mais aussi avec le visiteur. Lorsque, pour répondre à l’appel, ce dernier se place dans le carré de lumière, tous les poètes se mettent à dire en même temps un flot de vers qui pourtant ne sont pas confus. Puis, graduellement, ils se cèdent mutuellement la parole. Les vers s’enchaînent. Rapidement au début, puis plus lentement jusqu’à ce qu’un seul poète se fasse entendre. Il dit son poème — les autres le laissent dire — puis s’efface graduellement, laissant la place à une trame sonore et visuelle. Un paysage faisant écho à la poésie. 


Quand tombe le dernier mot du poète, les autres reviennent et interpellent de nouveau le visiteur. 

Étant généré aléatoirement, le chœur de vers qui se fait entendre après le déclenchement ne se répète jamais. Quant aux textes intégraux récités par les poètes, puisque ceux-ci sont segmentés en feuilleton, c’est plus de vingt interventions différentes qui sont diffusées dans un ordre aléatoire. Avant d’entendre deux fois le même texte, le visiteur aura passé plus de deux heures sur place.

Dans le ventre de la machine

Neuf textes originaux et leurs neuf auteurs auxquels, à chacun, est associé un artiste audio ayant composé spécifiquement une pièce. Celle-ci utilise comme matériau sonore la bande de l’enregistrement du texte lu par son auteur. 

Il s’agit donc de duos formés d’un auteur et d’un artiste audio. C’est la base. 


À chaque duo vient se greffer une création vidéo conçue expressément pour le dispositif. 

Celui-ci spatialise la vidéo sur neuf surfaces qui permettent de projeter des personnes en taille réelle. Cela, dans un environnement en 3D. Ces personnes, on l’a dit, forment un chœur de poètes. Le (S) entre parenthèses, que l’on retrouve dans le titre, signifie que, si les neuf forment UN chœur, le système génère aléatoirement DES chœurs poétiques formés d’extraits des textes de chacun. Ces chœurs ponctuent les solos des poètes. 


Le dispositif est formé de trois prismes triangulaires offrant neuf surfaces de projection et de treize canaux sonores. Neuf haut-parleurs, situés à l’intérieur des prismes, donnent l’impression que les voix viennent de la bouche des poètes. Quatre autres, installés au quatre coins de la pièce, diffusent en tétraphonie les pièces audio.

Auteurs / artistes

En tout, ce sont dix-huit auteurs et artistes audio qui nourrissent la machine. S'ajoute à eux un nombre - qui peut encore varier - de vidéastes. 


Annie Lafleur, poète / Meriol Lehmann, artistes audio

Josée Marcotte, poète / Miriane Rouillard, électroacousticienne

Marc-Antoine K. Phaneuf, poète / Simon Elmaleh, musicien et électroacousticien

Alexis Lussier, poète / Mathieu Campagna, compositeur et concepteur sonore

Hervé Bouchard, romancier / Stephan Ink, concepteur sonore

Jean-Marc Desgent, poète / Gauthier Keyaerts, musicien électronique

Sebastian Dicenaire, poète / Martin Tétreault, platiniste

Werner Moron, poète et performeur / Érick d’Orion, artiste audio

Simon Dumas, poète / Philippe Franck, musicien électronico-analogue


La conception vidéo et la réalisation de paysages visuels sont de Simon Dumas. 

L'intégration technologique — ainsi que la réalisation de certains des paysages visuels — sont le fait de Louis-Robert Bouchard.

Galerie photos

Extraits vidéo

Montage réalisé à partir de différentes séquences de l'installation: 

Plan technique

La spatialisation de l'image et du son nécessite 3 projecteurs vidéo et 13 canaux sonores.

Cliquez sur le plan pour l'agrandir. 

La fiche technique sera fournie sur demande, tout comme le détail des conditions nécessaires à la présentation de l’installation.

Crédits / partenaires

Le projet fut développé au studio de Rhizome ainsi qu’au LANTISS —Laboratoire des Nouvelles Technologies de l’Image, du Son et de la Scène de l’Université Laval. 

Un projet de Simon Dumas en collaboration avec Philippe Franck. 

Ce projet est appuyé par le Conseil des arts et des lettres du Québec et par la Ville de Québec, via l’Entente sur le développement culturel de la Ville de Québec avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec, par le ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur du Québec, ainsi que par Wallonie-Bruxelles International. 

Une production Rhizome en coproduction avec Transcultures.

Description technique

Plan technique
Description courte

Trois structures en prisme triangulaire d’une hauteur de deux mètres, trois projecteurs vidéo, neuf surfaces de projection, neuf poètes, treize sources sonores, des ambiances audio et vidéo.

Description plus élaborée

Il s’agit d’un système de multiprojection constitué de trois prismes triangulaires formés chacun de trois panneaux rectangulaires. Les formes, placées au centre de la pièce,  sont disposées au centre de l’espace de manière à former un triangle. Il s’agit donc, vu de haut, de trois triangles formant un même triangle. Ces neufs zones de projection ont d’abord été pensées pour projeter des poètes en taille réelle, mais l'œuvre explore également les diverses possibilités de fragmentation et de spatialisation de l’image.

Les cycles de l’installation

1. Mode attente : les neuf poètes sont debout, sifflotent, transfèrent le poids d’une jambe à l’autre, trois d’entre eux interpellent de temps à autre le spectateur en chuchotant un « pshh pshh » ou un « hey toi! ».

1.2. Déclenchement : en s’approchant d’un des poètes qui l’appelle, un spectateur fait basculer l’installation dans le mode suivant, le chœur.

2. Chœur : à tour de rôle, les poètes récitent un mot ou une phrase de leur poème. Ce collage de textes est généré de façon aléatoire par le système. Jamais deux chœurs ne se répèteront, les possibilités se comptant par milliers.

3. Solo : lorsque le chœur se termine, un poète seul prend la parole. Graduellement, les huit autres s’effacent. Le poète livre son texte avec un accompagnement sonore. 

4. Boucle : une fois le solo terminé, l’installation se remet en mode attente.

À chaque solo est associée une œuvre sonore. Celle-ci découle directement du texte et est créée en intégrant une ou des parties du texte lu par son auteur. 

Devis technique — nous apportons

DÉCOR
  • 3 structures de projection vidéo

SON
  • au Québec, nous apportons les 9 enceintes accoustiques amplifiées qui vont à l'intérieur des prismes-écrans
  • adaptateurs XLR – 1/4

ÉCLAIRAGE ET ÉLECTRIQUE
  • interface USB – DMX
  • adaptateur XLR5 - XLR3

INFORMATIQUE
  • ordinateur de contrôle
  • Arduino et senseurs 

Devis technique — svp veuillez fournir

ESPACE
  • salle d'un minimum de 10 m X 10 m.
  • accrochage nécessaire (trois projecteurs vidéo et 3 lumières)
  • habillage de velours noir tout au tour de la salle

SON
  • 4 enceintes acoustiques installées dans les quatre coins de la salle
  • câblage XLR de la régie à toutes les enceintes acoustiques (13)
  • à l'extérieur du Québec : 9 enceintes acoustiques amplifiées (au besoin, nous pouvons les apporter aux frais du diffuseur) 

ÉCLAIRAGE ET ÉLECTRIQUE
  • 3 découpes 36
  • gradateurs DMX
  • câblage DMX nécessaire
  • câblage AC nécessaire
  • 3 feuilles de gélatine

VIDÉO
  • 3 câble VGA de la régie aux projecteurs
  • 3 projecteurs vidéo 3000 lumens ou plus avec lentille adéquate

INFORMATIQUE
  • 3 câble RJ45 (réseau) des senseurs à la régie

RÉGIE
  • régie technique pour 1 régisseur, l'ordinateur et les différentes interfaces (table d'environ 1 m X 1,5 m)
  • régie à l'extérieur de la salle d'exposition ou cachée par des rideaux noirs

Conditions

Une à deux personnes sont nécessaires pour installer l'œuvre. L'opération prend deux jours. Sur le territoire américain, Rhizome peut fournir la quasi totalité des équipements nécessaires.

Droits de présentation  — $ 1 000,00
Services techniques —  $ 750,00
Droits d'auteurs  — $ 450,00

Certains frais peuvent varier selon le lieu et le moment. Pour discuter des conditions, contactez-nous.







HAUT