ESPACE DIFFUSEUR

1 ...
2 ...
3 ...

...

CONTACTEZ-NOUS

TÈl.: 418-525-0305
Courriel : info@productionsrhizome.org
...

CRÉER UN COMPTE

PERDU VOTRE MOT DE PASSE?

L'objectif est atteint, le calendrier de production se met en place. Première étape : enregistrements en studio. En mai prochain, les poètes Bertrand Laverdure, Erika Soucy, Benoit Jutras, Thierry Dimanche et Roger Des Roches entreront en studio avec Anonymus pour enregistrer les dix pièces qui composent le projets Poésie Oralité Métal Musique Écrit. Ça nous donne quelques mois pour penser à un nouveau titre pour l'album. 






Pourquoi la poésie devrait-elle se frotter au speed métal?

Pour la folie, pour l’énergie, mais, surtout, pour la beauté de l’oxymore.

C’est vrai que l’association est surprenante!

On a vu souvent les poètes se frotter au jazz, à la musique actuelle, au rock et même au hip hop, mais, jusqu’ici, on avait cru que les univers du speed métal et de la poésie évoluaient sur des trajectoires aussi droites que parallèles.

Mais non! 

Rien n’est droit dans l’univers et la gravité des lourds accords métalisés a su attirer la poésie et provoquer une riche collision. 

Semblable à un accélérateur de particules, la vitesse d’exécution de ces musiciens véloces accélèrent les vocables de poètes, gonflent leurs voix, projettent leurs cris.

L’association est surprenante, certes, mais Poésie Oralité Musique Métal Écrit (P.O.M.M.E.), se distingue aussi par le fait que les chansons sont écrites. Il ne s’agit pas de lecture avec accompagnement musical improvisé. En cela, le projet s’approche davantage de celui d’un Lucien Francœur avec Aut’Chose.

Et, franchement, vu l’alignement de poètes du projet P.O.M.M.E., nous avons toutes les raisons de croire que ce vinyle que nous voulons faire sera certainement un article de collection marquant d’une pierre noire (aux douces irisations) la littérature québécoise. 

Ces poètes sont Bertrand Laverdure, l’instigateur du projet, Érika Soucy, Thierry Dimanche, Benoit Jutra et Roger Des Roches. 

Dix pièces originales écrites et gueulées par ces derniers, composées et interprétées par Anonymus. 









HAUT