ESPACE DIFFUSEUR

1 ...
2 ...
3 ...

...

CONTACTEZ-NOUS

TÈl.: 418-525-0305
Courriel : info@productionsrhizome.org
...

CRÉER UN COMPTE

PERDU VOTRE MOT DE PASSE?



Du 29 novembre au 13 décembre 2016 

Une troisième escale de Vocalités vivantes 

Le poème Le vivant, de Carl Lacharité, revisité en créole

Équipe : Simon Dumas, Érick D’Orion, Carl Lacharité et Martin-Pierre Tremblay 


Simon Dumas, Érick D’Orion et Carl Lacharité ont déjà formé un trio pour les deux premières éditions de ce projet, à Caraquet à l’été 2015 et en Matanie à l’automne 2016. Ils seront de cette troisième escale, accompagnés cette fois-ci du cinéaste Martin-Pierre Tremblay. Le quatuor se rendra en Haïti pour aller à la rencontre de la communauté principortaine. 

Vocalités vivantes : regards croisés autour de la langue et de l’identité québécoise et haïtienne est un projet d’intervention, d’animation et de performance poétique qui marie poésie, vidéo et art sonore, en direction de la communauté haïtienne locale. Vocalités vivantes repose avant tout sur la rencontre du français dans ses différentes formes d’expression (telles l'acadien, le créole ou le québécois) qui ont façonné et façonnent aujourd’hui encore la francophonie des Amériques.

Entre poésie et documentaire, il s'agit d’abord et avant tout d'un projet axé sur la rencontre : rencontre entre des modes d’expressions de la langue française, rencontre entre des cultures, des communautés, des personnes. Sous la forme de performances, à la fois polyphoniques et anthropologiques, chaque rencontre repose sur la richesse et la concrétude des relations entre des auteurs/poètes et des locuteurs d’autres milieux, d’autres communautés, qu’ils soient francophones ou allophones.

Rassemblée autour du poète Carl Lacharité et de son texte Le vivant, l’équipe de Rhizome ira à la rencontre de l’Autre, sa société, sa langue et ses poètes. Ainsi, le texte de départ est adapté, traduit, transposé dans la réalité sociale, linguistique et quotidienne de l’Autre. Concrètement, chaque escale du projet se déploie de manière identique : 

  • Le texte du poète est utilisé comme base de départ pour entrer en relation, aller à la rencontre des locuteurs de la communauté visitée.
  • Les locuteurs visés sont autant des auteurs et des artistes, que des intervenants culturels et/ou communautaires et des membres des communautés dans lesquelles l’escale prend place. 

PARTENAIRES

COSAFH – Comédie sans frontière d’Haïti

Depuis le 14 Février 1992, date de la fondation de la COSAFH (Comédie Sans Frontières d’Haïti), les jeunes de partout dans l’île d’Haïti ne cessent de se diriger vers ce centre culturel qui participe activement à la dynamisation de la culture. Ayant fait du théâtre son cheval de bataille, la COSAFH a déjà produit plusieurs spectacles dans toutes les salles d’Haïti, puis dans des pays comme la France, le Canada, les États-Unis, La Dominique, Sainte-Lucie, la Guadeloupe et autres. La COSAFH a créé depuis cinq ans une émission télé très populaire « Regards Croisés ». Cette émission qui suscite l’admiration de plus d’un a déjà fait la couverture de plusieurs journaux dont Le Nouvelliste, ticket Magazine, New York Times… Fondée par Béleck GEORGES qui en est le Directeur, la COSAFH compte plusieurs sections : Théâtre, Presse, Bibliothèque, DSU, Chorale, Danse. 

Le Centre de la francophonie des Amériques

Le Centre de la francophonie des Amériques a pour mission de contribuer à la promotion et à la mise en valeur d’une francophonie porteuse d’avenir pour la langue française dans le contexte de la diversité culturelle. Il axe notamment ses actions sur le développement social des communautés francophones en misant sur le renforcement et l’enrichissement des relations ainsi que sur l’apport des nombreux francophiles du continent. Sa vision est celle d’une francophonie en mouvement, solidaire et inclusive. Le Centre privilégie la créativité et l’innovation, la solidarité et la coopération, dans le respect d’un devoir de mémoire.

Ce projet est rendu possible grâce au soutien du Conseil des arts du Canada (CAC) et du ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec. 










HAUT