ESPACE DIFFUSEUR

1 ...
2 ...
3 ...

...

CONTACTEZ-NOUS

TÈl.: 418-525-0305
Courriel : info@productionsrhizome.org
...

CRÉER UN COMPTE

PERDU VOTRE MOT DE PASSE?

Cindy Coutant en résidence de recherche et création littéraire
du 1er au 27 novembre 2016

Une résidence croisée entre Rhizome et Le Cube Centre de création numérique à Paris — en partenariat avec la Maison de la littérature de Québec

Crédit photo : Cindy Coutant, sur ma table, dispositif performé, table, 26 fiches, vue de résidence exposée, OÙ, lieu d'exposition pour l'art actuel, 2015. 


En mai dernier, Rhizome et Le Cube lançaient un appel de dossiers invitant les écrivains et les artistes littéraires du Québec et de France à proposer un projet pour une résidence d’un mois :
Les candidats recherchés étaient :
  • des écrivains qui s’intéressent aux pratiques numériques, audiovisuelles ou scéniques, et ayant déjà une pratique plurielle; 
  • des artistes qui s’intéressent aux formes littéraires ou dont les racines de leur pratique plongent dans le littéraire (texte, animations textuelles ou autres approches).

C'est Cindy Coutant qui a été sélectionnée pour investir le studio de création de la Maison de la littérature de Québec en novembre afin de réfléchir, créer et expérimenter des formes de création littéraire « hors le livre », devant aboutir à une sortie de résidence lors de laquelle le travail réalisé sera présenté devant public.

Le studio de création dispose d’équipements de projections HD (multiprojection), de systèmes de son multicanaux, de différents types d’éclairage, d’un Mac équipé de Resolume, Isadora, Suite Adobe, Final cut, des arduinos, cartes DMX, etc.

Diplômée de l'École supérieure d’Art des Pyrénées et du Conservatoire de Bordeaux (composition électroacoustique), l’artiste propose un projet de performance hybride intitulé STREAM ME A RIVER, qui aborde de manière frontale une thématique sous-jacente à l’ensemble de son travail, « … celle du flux de texte, d’images, de situations qui nous traverse et nous constitue, et dont nous sommes les médiateurs ». 

Projet d’anticipation performatif qui prend racine dans un texte pour plusieurs voix, il se construit autour de voix amplifiées qui s’incarnent dans un corpus de machine, dans une discussion entre divers protagonistes, lecture en temps réel d’un flux numérique doté de conscience. L’artiste sera accompagnée de Jérémie Nuel, designer graphique et enseignant en pratiques numériques contemporaines à l’école d’art et de design de Saint-Étienne. 

Pour visiter le site web de l'artiste : cindycoutant.com.


À PROPOS

Les mots et les choses qui m’entourent me posent un certain nombre de problèmes : je ne comprends pas bien les discours de Manuel Valls, je ne saisis pas ce qu’un autre entend par « identité européenne ». Je suis entourée de personnes qui se demandent au quotidien ce qu’ils font là, qui voudraient y voir clair ; j’aimerais moi aussi y voir clair. Mais y a-t-il quelque chose à voir?
Lorsque je n’y vois rien (c’est à dire souvent), j’écris. Lorsque le langage devient insuffisant, je traduis du mot à la forme. Puis inversement. Mon travail pourrait se résumer par cet ensemble de tentatives d’élucidations.

J’aimerais un monde où les choses parleraient d’elles-mêmes. C’est pourquoi je construis des dispositifs en quête d’affirmation et de clarté, où tout semble dire sans autre forme de procès : « je suis ce que je suis », prise de parole nécessaire là où les mots échouent à définir.

Cindy Coutant

Photo tirée d'une performance intitulée Surface de réparation  présentée au Palais de Tokyo pendant l’exposition Vision, la recherche en art et en design en avril 2016.

Cette résidence croisée entre le Québec et la France est réalisée en partenariat avec la Maison de la littérature et est soutenue par la 65e session de la Commission permanente de coopération franco-québécoise, ainsi que par l’Entente de développement culturelle intervenue entre le ministère de la Culture et des Communications du Québec et la Ville de Québec. 










HAUT