ESPACE DIFFUSEUR

1 ...
2 ...
3 ...

...

CONTACTEZ-NOUS

TÈl.: 418-525-0305
Courriel : info@productionsrhizome.org
...

CRÉER UN COMPTE

PERDU VOTRE MOT DE PASSE?



Résidence croisée France-Québec écriture numérique

Novembre 2016

Les deux artistes accueillis pour cette session sont : 
Vanessa Bell et Etienne Baillargeon.

Crédit photo : LLamaryon 


Pour la seconde année consécutive, Rhizome continue l’échange de résidence croisée avec le centre de création numérique Le Cube à Paris afin de favoriser les échanges entre artistes français et québécois autour de la littérature et du numérique. 

Cette résidence est réalisée avec le soutien du Service de Coopération et d’Action Culturelle du Consulat Général de France à Québec.

Vanessa Bell


Issue des arts visuels, Vanessa Bell n’a jamais su se défaire des trames narratives qui l’habitent. Active sur la scène underground de Québec, sa parole fait écho aux radios CHYZ puis CKRL avant de se poser, avec le soutien du Carrefour international de théâtre de Québec, sur le web. En résulte un premier espace d’écriture, La princesse au pied de l’escalier, qui, avec le temps, se morphe en une forme plus aboutie où son univers incisif, féminin et sauvage est plus chargé et maîtrisé avec le projet Elisabeth 1re. Sa pratique plurielle l’a amené à participer également à la seconde édition de Québec en toutes lettres, ainsi qu’à nombre de lectures publiques, notamment à l’Off-festival de poésie de Trois- Rivières. C’est dans cette forme littéraire qu’elle trouve le juste équilibre entre ses pratiques artistiques plurielles. Ses projets présents conjuguent vidéo, noise, arts numériques et poésie.

Étienne Baillargeon 


Étienne Baillargeon est un jeune artiste multidisciplinaire très actif au sein de la communauté culturelle de la ville de Québec. Il participe à plusieurs expositions, soirées de performances et événements collectifs, tant au sein de centres d'artistes reconnus que par le biais d'initiatives indépendantes. Ses créations performatives démontrant un penchant avéré pour l'expérimentation vidéo et sonore. Il est appelé à collaborer avec des artistes tels que le collectif Dans Ta Face | In Your Face, Erick D'Orion, Adam Bergeron, Pablo Rasgado, Boris Dumesnil-Poulin. Le travaille collaboratif importe une grande place dans son processus créatif. Étienne Baillargeon a présenté son travail aux Cabarets du Mois Multi, Manif D’art de Québec, L'Oeil de Poisson, au Lieu, Centre en arts actuels, a La Chambre Blanche, à l'Autocart des arts visuels, ainsi qu'à Incident.net, en France. Le spectre de ses activités artistiques l'amène à s'investir dans plusieurs volets culturels : création, recherche, perfectionnement et entreprenariat. Il offre depuis des services au sein de différents centres d'artistes de Québec, du support technique aux artistes pour réaliser de l'intégration multimédia, conception de dispositifs interractifs, conception de ''patches'' Pure Data, montage d'installations. Étienne vit à Lévis et travaille à Québec, et à Lévis. 

Crédit photo : aBellegarde


CYCLÔNE est un duo composé des artistes Étienne Baillargeon (diplômé de l’École d’art de l’Université Laval) et Vanessa Bell (diplômée en études littéraire à l’Université Laval).
 
Dans le cadre de leur résidence au Centre de création numérique Le Cube, ils construiront un projet de performance hybride où s’allient musique noise, arts numériques, arts visuels et poésie. Par la multiplicité des matières amalgamées, le duo cherche à faire vivre la littérature hors du livre dans un rapport d’égalité entre toutes les composantes exploitées. Ils souhaitent ainsi offrir un angle de communication du langage différent de celui qui commande au spectateur une quête de sens. Par le son, ils suggèrent au spectateur une manière plus organique de recevoir une œuvre littéraire.

Félicitations à tous les deux au nom de toute l'équipe rhizomienne! 

Cette résidence croisée entre le Québec et la France est réalisée en partenariat avec la Maison de la littérature et est soutenue par la 65e session de la Commission permanente de coopération franco-québécoise, ainsi que par l’Entente de développement culturelle intervenue entre le ministère de la Culture et des Communications du Québec et la Ville de Québec. 










HAUT