ESPACE DIFFUSEUR

1 ...
2 ...
3 ...

...

CONTACTEZ-NOUS

TÈl.: 418-525-0305
Courriel : info@productionsrhizome.org
...

CRÉER UN COMPTE

PERDU VOTRE MOT DE PASSE?

Roxane Desjardins, Josée Marcotte et Hélène Dorion

Le lundi 6 mars 2017 à 20 h 

Avec les auteures Roxane Desjardins, Hélène Dorion et Josée Marcotte


Avec les artistes sonores Marc Doucet, Chantal Dumas et Mirianne Rouillard


Sur inscription seulement (places limitées) 


Dans le ventre de notre machine à présences poétiques Choeur(s), une installation interactive développée au début de l'année 2014, nous trouvons neuf textes originaux et leurs neuf auteurs auxquels, à chacun, est associé un artiste audio ayant composé spécifiquement une pièce. La machine utilise comme matériau sonore la bande de l’enregistrement du texte lu par son auteur. Ladite machine migrera bientôt sous la forme d'une application numérique de Poésie tactile.  

En août 2016, trois nouveaux duos ont été formés en vue de se joindre aux neuf autres déjà présents dans cette machine de poésie tactile. À l'occasion du Mois de la poésie, deux de ces néoduos toujours inédits sortent de la machine pour vous révéler en personne le fruit de leur collaboration, et ça, dans le confort d'un salon. Rhizome s'invite donc au Mois de la poésie! Roxane Desjardins (les obstacles), Hélène Dorion (L'oranger de Cézanne) et Josée Marcotte (la liste) ont composé un texte spécialement pour le projet Choeur(s) (soit l'installation ou la version numérique), ce qu'on fait à leur suite Marc Doucet, Chantal Dumas et Mirianne Rouillard avec une pièce sonore originale. 

Hélène Dorion, écrivaine / Chantal Dumas, compositrice
Roxane Desjardins, poète / Marc Doucet, artiste sonore
Michaël Trahan, poète / Alexandre Berthier, artiste sonore et vidéo


LES TROIS DUOS

Roxane Desjardins, poète / Marc Doucet, artiste sonore

Hélène Dorion, poète / Chantal Dumas, compositrice
Josée Marcotte, poète / Mirianne Rouillard, artiste sonore

Roxane Desjardins (Montréal), poète
La jeune poète Roxane Desjardins a obtenu une bonne récolte de distinctions avec son premier recueil intitulé Ciseaux. L’ouvrage lui a valu en 2015 le Prix Émile-Nelligan et le Prix Félix-Leclerc de poésie. Cette dernière distinction lui a été décernée au cours du Festival international de poésie de Trois- Rivières où elle a également profité d’une tribune pour des prestations publiques.
Marc Doucet (Québec), artiste sonore
C’est en 1999 lors du tout premier spectacle d'un regroupement qui allait devenir les Productions Rhizome que Marc Doucet s'improvise directeur technique. Il a la piqûre. En 2001, il collabore avec Fred Lebrasseur, à la conception sonore de Formes 3. Découvrant ainsi l’échantillonnage et les machines à effets, Marc Doucet devient concepteur sonore pour plusieurs spectacles littéraires multidisciplinaires et conçoit des univers sonores pour la scène, le théâtre, la danse, les musées, etc. Depuis plus de 10 ans, il a collaboré avec des organismes aussi divers que Rhizome littérature vivante qu'il a cofondé en 1999, LCQ productions, le Musées de la civilisation, le Musée de l'Amérique francophone, Ex Machina, ExpoCité, Premier Acte, Cinémanima Inc, APTN, la MANIF D'ART, le Mois Multi, le Lantiss, La Rotonde, Centre chorégraphique contemporain de Québec, Daniel Danis, Les Nuages en pantalon - compagnie de création, Le Théâtre du Trident et plusieurs autres.
Hélène Dorion (Montréal), poète 
Hélène Dorion a publié plus d’une vingtaine de livres de poésie, parmi lesquels Sans bord, sans bout du monde (1995), Les Murs de la grotte (1998), Portraits de mers (2000) et Ravir : les lieux (2005). Une anthologie de ses poèmes, préparée par Pierre Nepveu et intitulée D’argile et de souffle, a été publié en poche aux Éditions TYPO, et en 2006, les Éditions de l’Hexagone ont fait paraître une rétrospective de son œuvre poétique sous le titre Mondes fragiles, choses frêles.
Chantal Dumas (Montréal), compositrice
Artiste sonore et de la radio, compositrice, Chantal Dumas œuvre dans le domaine sonore. Pendant un séjour en Europe (Marseille, Berlin) elle développe un mode d'expression dédié à la radio. Depuis 1993, elle a conçu et produit plus de 25 œuvres qui explorent de nouvelles possibilités de narration. Ses pièces sont diffusées sure les ondes des radios publiques à l'étranger en Allemagne, Australie, France, Angleterre, Hollande, Italie, Suisse, États-Unis, et au Canada. En tant qu'improvisatrice, elle a fait partie du Grand Orchestra d'Avatar, Théâtre La Chapelle et a travaillé en duo avec la percussionniste Danielle P. Roger. Elle a été en 1994, lauréate du Premier Concours de création radiophonique Hörspiel-art acoustique. En 1997, Le parfum des femmes a reçu le Premier prix catégorie Ars Acustica du EAR International Electroacoustic Competition (Hongrie) ainsi que le prix SACD-fiction du 7e Concours international de création radiophonique de Phonurgia Nova (France). On retrouve son travail sur disque chez AVATAR/Ohm éditions (QC), Nonsequitur (États-Unis) et 326music (France).
Josée Marcotte (Québec), poète
Née à Saint-Raymond en 1980, Josée Marcotte a été étudiante à la maîtrise en études littéraires à l'Université Laval. Elle est réviseure linguistique. Ses recherches portent sur le récit contemporain en contexte d'éclatement. Elle s'intéresse à l'éclatement sous toutes ses formes, de même qu'à la poésie, à l'humour et aux pratiques autofictionnelles. Josée Marcotte vit à Québec. Elle a publié son premier ouvrage de poésie, Marge, chez Publie.net, un éditeur en ligne de littérature établi en France. Elle est l'auteure de La petite apocalypse illustrée, Les Amazones et Hikikomori, aux éditions L'Instant même.
Mirianne Rouillard (Québec), artiste sonore
Flûtiste de formation, Mirianne Rouillard a poursuivi des études en conception sonore au collège de Drummondville (Attestation) pour ensuite compléter son parcours académique dans le domaine de la composition électroacoustique au Conservatoire Royal de Musique de Mons en Belgique. Elle y a obtenu un premier prix de composition en 2005. Durant ces quatre années d'études en Belgique, elle a travaillé étroitement avec l'Atelier de création sonore et radiophonique de Bruxelles. Elle a  travaillé au sein d'un duo de performance électroacoustique à créer des événements dans des lieux originaux (Chapelle baroque Brigittines de Bruxelles, anciens bains publics de Bruxelles, diffusion sur trois étages des bâtiments de Bruxelles). Son travail a été soutenu à certaines reprises par les bourses de la Communauté française de Belgique et du Centre Musiques et Recherches, à Ohain-Ransbeck en Belgique. Les pièces créées dans ce contexte ont été entendues au festival Rien à voir (MTL), Archipel (Suisse), L'espace du son et Radiophoni'c (Belgique), ainsi que sur les ondes de différentes radios associatives au Québec, en France et en Belgique. Elle a aussi réalisé des trames sonores pour des documentaires (ONF, Société d'histoire forestière du Québec, CERFO), entre autres. 











HAUT